Concert rock

Pour un artiste, chanteur ou musicien, le concert représente la rencontre avec son public.

Pour le public, selon le degré d’interaction qui lui est proposé, l’expérience peut se révéler très différente : de simple spectateur du concert, il peut se retrouver pleinement acteur de l’évènement. Et de simple spectacle musical, le concert devient alors une véritable expérience participative.

Depuis la reprise des chansons en chœur jusqu’au concert interactif durant lequel le public est libre d’influencer le déroulement du spectacle, voici quatre niveaux de participation offerts à l’auditoire.

Niveau 1 : Le public est encouragé à participer

Sollicités par l’artiste, les spectateurs tapent dans leurs mains, reprennent le refrain, lèvent les bras au ciel… un grand classique qui provoque des moments de communion et de partage intenses, parfois sources d’émotions fortes.

 

 

 

Niveau 2 : Le public fait partie du spectacle

Au-delà de l’ambiance « bon-enfant » qui règne lorsque le public reprend en chœur les chansons, de plus en plus d’artistes font preuve d’innovation afin d’intégrer les spectateurs dans un dispositif participatif : par leur intervention, ils font ainsi partie intégrante du concert.

1. L’exploitation des téléphones portables

L’artiste, le temps d’une chanson, peut demander à chaque spectateur de tenir à bout de bras son téléphone portable, l’écran allumé et tourné vers la scène. Les milliers de lueurs bleutées incarnent ainsi la présence de ce public-galaxie vibrant d’enthousiasme pour son étoile sur scène.

2. Les bracelets de Coldplay

L’idée incroyable mise en œuvre par Coldplay lors du concert Mylo Xyloto, est très simple : remettre avant le début du spectacle, à chaque participant, un bracelet lumineux qui se mettra à clignoter en parfaite synchronisation avec la musique… mais aussi avec les 160 000 autres bracelets semblables. Un effet absolument saisissant qui débute à la 54ème seconde de cette vidéo !

 

 

3. L’application mobile de Dan Deacon

Encore plus incroyable, le musicien Dan Deacon propose gratuitement, une application disponible pour iPhone et Androïd, qui ne nécessite pas d’être connectée à un réseau WiFi pour fonctionner. Pendant le concert, cette application transforme les Smartphones en stroboscopes ou en instruments de musique, et le concert, en un happening participatif unique. L’opération, pour prendre toute son ampleur, est promue en amont de l’évènement par des affiches : « Dan a besoin de votre aide ! Participez au concert ! »

 

 

Ce dispositif est également utilisé par d’autres artistes, tels que DJ Plastikman depuis 2010.

Niveau 3 : Le public monte sur scène

Depuis longtemps déjà, Mathieu Chédid propose à quelques personnes chanceuses parmi son public de venir sur scène chanter, danser et même jouer de la musique avec lui :

 

 

La marque Paco Rabanne s’est d’ailleurs appuyée sur cette habitude de l’artiste pour lui proposer un partenariat et organiser un concours : le gagnant, guitariste amateur, aura la possibilité de participer à un concert de M., et de jouer un titre sur scène, à côté de lui.

M. n’est pas le seul à impliquer ainsi son public. Dernièrement, le rappeur Orselan a également invité l’un de ses fans à monter sur scène et à prendre le micro, pour l’accompagner sur l’un de ses titres. En 2006, le chanteur Fabien Martin propose à son public un concert « Contributif » : à partir d’éléments visuels, graphiques, sonores ou simplement d’idées que les fans proposent en amont du concert, il se fait aider du réalisateur du clip ‘Toute une vie’ pour concevoir une vidéo qui sera diffusée pendant le concert.

Niveau 4 : Le public influence la tournure du concert

Certains artistes vont encore plus loin encore : ils proposent au public de choisir tout ou partie du contenu du concert.

La grande pianiste d’origine vénézuélienne Gabriela Montero aime particulièrement conclure ses concerts par une séance d’improvisation. Elle demande à des personnes du public de lui entonner un thème qu’elles apprécient particulièrement, puis elle se livre à une improvisation saisissante, en temps réel. Elle explique que la spontanéité et la liberté de ce moment feront du concert un évènement unique et inoubliable, pour les spectateurs qui y assistent. La démonstration démarre à la trentième seconde dans cette vidéo !

 

 

D’autres artistes utilisent les réseaux sociaux pour faciliter la participation du public. Par exemple, quelques heures avant un concert de Woodkid, leurs fans pouvaient, via Twitter, suggérer une liste de morceaux qu’ils avaient envie d’entendre le soir même.

Certaines marques repoussent encore la limite en inventant le concert totalement interactif et en proposant au public de « contrôler » le show :

1. Orange RockCorps et le concert interactif de The Ting Tings

Sur le thème « + de Share + de Show », l’idée était la suivante : alors que le concert des Ting Tings se déroulait sur la place du Palais-Royal à Paris, l’évènement #orangerockcorps était partagé sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram, Twitter et Foursquare : plus il était partagé et plus le concert devenait surprenant.

2. Coca et le show de Don Tetto

Les limites du concert interactif sont encore repoussées grâce à l’expérience mise en place par le géant américain du soda. À l’occasion du lancement de sa plateforme musicale http://www.coca-cola.fm/ en Colombie, Coca-Cola proposait un show du groupe de rock Colombien Don Tetto durant lequel la scène était suspendue à 50 mètres du sol. À chaque millier de téléchargements des titres de Don Tetto sur la plateforme, la scène descendait de 10 mètres. Pendant une heure, 50 000 téléchargements ont été enregistrés, et 16 millions de personnes ont visité la plateforme musicale.

 

 

Download Concert. The world´s first concert at a 50 m height from mauricio guerrero on Vimeo.

Quelles applications pour les entreprises ?

Les concerts participatifs sont devenus la nouvelle grande tendance. Multipliant les moyens d’augmenter l’interaction avec leur public (notamment au travers les réseaux sociaux), les artistes renforcent ainsi l’intensité de l’expérience vécue par le spectateur ; ils font du public un élément clé de l’évènement, qui devient alors unique.

De son côté, le public aspire à plus de contacts avec ses idoles, plus d’émotions ; et même s’il a un accès illimité à beaucoup d’informations (clip, site internet des artistes, fichiers MP3…), cela ne lui suffit plus : d’où le succès des expériences participatives.

Cette tendance est à prendre en compte par les entreprises : lors d’évènements importants tels que les lancements de produits, les conventions, etc., elles peuvent inviter des artistes pour un concert privé et impliquer les employés dans le show : l’impact émotionnel en sera décuplé.

Par exemple, lors d’un évènement organisé par Les Absolutes pour un des leader du contrôle technique français, les spectateurs ont interprété, avec les artistes présents, un thème musical. Cette interaction a permis de créer, « en live », une signature musicale pour le lancement de la nouvelle identité graphique de la société : un moyen de renforcer l’implication des employés et leur sentiment d’appartenance à l’entreprise.

Vous aussi vous souhaitez rendre votre évènement inoubliable ? Téléchargez notre ebook :

Téléchargez gratuitement "Les 5 clés d'un événement réussi”

Photo : Fotolia

Articles similaires

25
mai

L’Empowerment féminin

... Ou comment les sens de la femme peuvent changer la donne.

A l’heure où les clichés d’antan sur la légitimité des femmes à exercer un leadership persistent et où leur capacité à assumer des..

Read more
18
mai

MANU KATCHÉ - It's about Absolute Event !

De part son background, le Studio Absolute-Event a la chance de pouvoir collaborer avec de nombreux artistes, musiciens de renom. le célèbre batteur Manu Katché s'est prêté au jeu d'un mini..

Read more
12
mai

Les séminaires revus et corrigés

Le séisme économique lié au virus a généré de nouvelles problématiques et renforcé des dimensions à prendre en compte par les managers. Organiser et réussir son séminaire en lui donnant un..

Read more