Le futur des événements d’entreprise : la vision d’Absolute Event

Rencontre avec François Bonin, Président Directeur Général du studio Absolute Event, pour évoquer « l’E-ventShow »

La crise du Covid-19 a impacté l’industrie des événements d’entreprise. Si la fonction de l’événement corporate n’a pas changé, il est impératif pour les acteurs de ce secteur de proposer des solutions innovantes, hybrides ou digitales intégrant toujours l’humain au cœur de leur dynamique. Rencontre avec François Bonin, Président et Directeur Général du studio Absolute Event, pour évoquer ce virage vers « l’E-ventShow ». 

1. Quel impact a eu la crise du Covid-19 sur vous et votre activité ?

On peut dire que pour notre activité, l’impact s’est révélé en deux phases distinctes que nous avons vécues différemment. La première phase fut le « choc frontal » : celui de l’immobilisation totale avec tout ce que cela comporte d’arrêt immédiat de l’activité, d’absence d’appels des clients et d’adaptation pour organiser une nouvelle manière de travailler avec l’équipe. En fait, notre première analyse s’avérera fausse car on pensait qu’il s’agissait d’une « très forte tempête » et qu’une fois l’été passé, l’activité retrouverait son cours normal !

La seconde phase que nous vivons actuellement, ressemble d’avantage à une réelle prise de conscience : celle que la situation de KO se prolonge et qu’une accélération vers un « nouveau monde » est lancée de façon irréversible. Comme le soulignait l’ancien Président de la Banque Européenne, Jean-Claude Trichet, la crise Covid est un « accélérateur » de toutes les tendances dont fait partie la numérisation

COUV FB ABSOLUTE EVENT (8)-2

ORGANISONS ENSEMBLE  VOTRE ANNIVERSAIRE !

Notre activité s’inscrit dans ce contexte et nous n’échapperons pas à cette tendance. L’adaptation que nous devons effectuer est un virage serré qu’il faut négocier si nous voulons continuer à faire ce métier. Je suis convaincu que l’ensemble des mesures restrictives et les risques sanitaires encore bien réels vont modifier durablement nos comportements et ceux des entreprises. Bien sûr, nous reviendrons certainement à une réintroduction progressive du présentiel dans les événements mais celui-ci sera différent dans sa forme et son volume. Cette tendance sera d’autant plus renforcée que pour de nombreuses entreprises, la crise aura réduit leurs budgets marketing. Celles-ci trouveront dans les solutions numériques une forme adaptée aux contraintes budgétaires, surtout sur les rassemblements importants en termes de volume. Au final, on peut trouver des solutions digitales avec des budgets réduits, même si les objectifs ne sont pas identiques.

2. Annuler un événement corporate, "good or bad practice" pour vous ?

Là encore, il faut-être nuancé dans la réponse pour ne pas condamner les entreprises qui ont été directement impactées par les effets de cette crise. Les événements qu’elles avaient pu projeter ont eu une raison valable d’être remis en cause. En revanche, je serais plus réservé sur les annulations radicales, beaucoup trop anticipées qui relèvent d’avantage du « principe de précaution » que d’une réelle situation économique. Je suis convaincu que ces entreprises font fausse route et connaitront ultérieurement des difficultés. En effet, sans vouloir occulter les difficultés économiques qui existent pour certains, la nécessité d’être présent sur un marché est un impératif commercial. Ne pas avoir le recul d’étudier les solutions possibles de mise en place ou d’adaptation d’une nouvelle stratégie événementielle est certainement une erreur. Le marketing et la communication ne sont pas des « danseuses budgétaires » comme certains peuvent le penser à tort… Amputer ces budgets aveuglement revient à perdre un terrain concurrentiel que d’autres pourront conquérir opportunément !

COUV FB ABSOLUTE EVENT (9)-1

L’expérience nous a appris que le comportement des entreprises est souvent le reflet de leur performance. C’est dans les difficultés que l’on peut vérifier la solidité de valeurs affirmées, de réels liens de partenariat dans les projets. La plupart de nos clients nous ont soutenus, affirmé la sérénité de leur engagement. La crise devient alors un test à la Souchon : « Passez votre amour à la machine… voyez si les couleurs restent vives… » (rires 😂) Fidélité et solidarité ne veulent pas dire "reconduction à l’identique » : le contexte exige des adaptations, des nouveautés, des aménagements essentiels. Être partenaire, c’est chercher des solutions ensemble où chacun va sortir gagnant de la réflexion. J’ai vraiment le sentiment que les entreprises qui se battent avec cette mentalité et ces valeurs internes ont toutes leurs chances de s’adapter positivement et continuer à se développer solidement. Par ailleurs, les difficultés affrontées avec succès renforcent toujours les liens entre les équipes. Nous sommes aux premières loges pour valider que les entreprises qui donnent du sens à leurs actions et fédèrent leurs équipes sont toujours… devant !

3. Que dites-vous aux entreprises qui hésitent à organiser un événement en 2021 ?

Je les comprends car l’inconnu fait toujours peur. Toutefois, la peur n’écarte pas le danger et je leur conseillerais de se rassurer en anticipant et étudiant des solutions « à tiroir ». Cette approche plus « sécurisée » leur permettra de modifier, concevoir, ralentir ou accélérer la mise en œuvre de leur stratégie marketing en fonction de différents scénarios de leurs résultats économiques et/ou ou de la situation sanitaire.

Aujourd’hui, nous sommes capables de proposer des solutions « souples » avec un marketing événementiel modulable, adaptable dans le temps avec des panels budgétaires différents. La crise a cet effet dopant de pousser les agences performantes à développer des solutions innovantes pour répondre à leur clients. Dans le fond, l’exigence de réflexion, d’innovation, d’adaptation n’est -elle pas légitime ? Notre métier est de proposer des idées créatives et de les mettre en place, certes le « case study » est de taille… mais les challenges faciles ne sont pas des Challenges ! (rires 😂)

4. Comment voyez-vous l’avenir des événements ?

Je suis naturellement optimiste, mais cet optimiste repose sur l’observation d’une réalité profonde. Nous avons la chance de faire un métier exceptionnel qui touche à ce qu’il y a de plus fort chez l’homme : je veux parler des émotions. La base de notre métier est de les canaliser, les structurer, les générer au profit d’un objectif professionnel. Nous travaillons sur les réactions humaines pour les orienter dans un sens défini par l’entreprise en fonction de l’objectif du projet. Ces émotions et ce fonctionnement ne disparaitront jamais, c’est une certitude ! 

COUV FB ABSOLUTE EVENT (11)-1

Les événements, quels qu’ils soient, répondent à une volonté ou un besoin d’échange qui est le propre des  relations sociales. Une entreprise doit aller vers ses clients, en chercher de nouveaux et échanger en son sein avec ses collaborateurs. Aucun virus ne peut détruire ce besoin fondamental… seulement en affecter la forme. Regardez de quelle façon nous nous adaptons à de nouveaux comportements : la manière de saluer vos collègues n’a-t-elle pas changée ? Au début, se toucher le coude ou tendre le poing faisait sourire, on focalisait sur le nouveau geste… quelques mois passent et plus personne ne s’étonne de le faire. La nature s’adapte…, l’homme s’adapte…, les organisations s’adaptent…, les stratégies événementielles doivent suivre !

5. Quelle est votre réponse à la problématique actuelle liée à l’organisation d’événement en présentiel ?

Pour le studio Absolute Event, le véritable challenge a été de rester fidèle à notre philosophie de fonctionnement. Si on doit changer la forme, il ne faut pas toucher au fond… Le premier moteur est la créativité. Sans créativité, pas d’adaptation possible. La particularité de cette créativité est d’être associée à la technologie. Le mariage semble compliqué et il peut effectivement l’être si on ne maîtrise pas les dernières opportunités offertes par le numérique. On ne compose pas sans expérience avec la technologie… Nous avons eu la chance d’avoir toujours été passionnés par la « high tech » et d'avoir eu l’opportunité de piloter des projets qui ont remporté des succès internationaux ! Créer en manipulant des outils digitaux peut permettre d’atteindre le deuxième « moteur » : l’émotion. Faire passer des émotions avec le digital suppose d’avoir créé une mécanique de base susceptible de le générer.

Notre dernière réponse à la problématique a été de créer le concept « DIGITAL STATION » : une plateforme digitale de marketing événementiel alimentée par des contenus d’animations spécifiquement développés pour l’entreprise cliente. 

COUV FB ABSOLUTE EVENT (12)-1

A partir de là, tout devient possible : de la convention « Live » au « show-case » privés, visites 3D en réalité augmentée, prises de rendez-vous techniques en visio, team-building numériques… Nous proposons ainsi un nouvel outil de marketing événementiel, fonctionnel sur une période définie par l’entreprise et qui permet de moduler le nombre, type de contenus et les budgets.

Avec cette nouvelle arme de marketing digital, l’entreprise peut agir et réagir de façon immédiate et nous devenons leurs créateurs de contenus événementiels sur-mesure. C’est très motivant car chaque projet doit-être personnalisé et adapté aux objectifs visés en lien avec une technologie que nous connaissons et maîtrisons bien. Dès lors, toute notre créativité peut s’orienter sur la mise au point d’idées originales à proposer. Une belle opportunité super -motivante à chaque fois ! C’est aussi pour cela que les entreprises font appel aux agences, non ??? (rires 😂)

By Absolute Event, Studio de création événementielle.

Prévoir et organiser l'anniversaire de son entreprise en 2021 Télécharger notre eBook

Articles similaires

18
février

Pour une nouvelle approche du marketing événementiel

Interview de François Bonin, Président Directeur Général du studio Absolute Event : créativité et inspiration !

Read more
04
février

Marketing événementiel : une histoire de cœur (de cible)

Comment faire vibrer vos clients au temps du Covid-19.

Read more
29
janvier

Concevoir des événements "agiles" et booster ses équipes

 

Roadshows, stands d'entreprise, séminaires participatifs : fondamentaux et nouvelles solutions

Read more