Le séisme économique lié au virus a généré de nouvelles problématiques et renforcé des dimensions à prendre en compte par les managers. Organiser et réussir son séminaire en lui donnant un véritable sens implique de répondre à ces attentes.

Restons positifs : cette crise impose de repenser au « Pourquoi » des choses, au fondement des décisions, à l’analyse des comportements et à la pertinence des objectifs. Réussir la mise en oeuvre d’une stratégie, c’est savoir apprendre, s’adapter, partager et agir. Un peu plus « qu’avant », se connaître, comprendre son équipe, se positionner activement dans le groupe, identifier ses propres valeurs et savoir les partager devient un véritable enjeu de management.

 

Les séminaires sont des investissements dont l’entreprise attend des retours. Le temps des team-building pré-formatés au contenu « léger » est révolu : il faut se réunir de façon pro-active en donnant du sens. Sans classement hiérarchique, nous en avons identifié quelques critères qui nous semblent garantir la pertinence d’un « nouveau séminaire ».

seminaire

Souplesse et sécurité : un environnement adapté

Bien entendu, à la sortie de la crise sanitaire, les consignes de sécurité semblent évidentes à intégrer pour assurer la sécurité des salariés : les nouveaux séminaires devront impérativement respecter les normes de distanciation et de protection. Au-delà, les propositions performantes devront concevoir ces normes dans leur conception initiale. Non-superposées à un fonctionnement habituel, ces mesures feront intégralement partie de la structure du séminaire. L’évolution positive ou négative des conditions sanitaires auront de ce fait un impact résiduel sur le déroulement.

 

Sens et engagement : l’entreprise s’affiche

Joindre l’utile à l’agréable. Donner du sens aux actions devient nécessaire pour les  managers qui souhaitent ancrer la démarche de leur entreprise sur de vraies valeurs. Humanistes, écologiques, sociales, culturelles… les tendances sont multiples mais les séminaires susceptibles de proposer de réels contenus ne sont pas légions. Pourtant, cette dimension est capitale : le fonctionnement de l’entreprise repose sur des valeurs qui doivent trouver écho dans ses actions. Le séminaire doit-être un véritable outil pédagogique, reflet de son engagement et de sa performance.

 

Expérience et maîtrise : recevoir et donner

Apprendre des autres avec les autres. La notion de partage d’expérience est facteur clé de succès du « nouveau séminaire » : l’implication par les soignants et autres corps de métiers dans la crise sanitaire à mis en exergue la solidarité et la force des groupes. Des médecins qualifiés ont ré-appris des gestes techniques qu’ils ne pratiquaient pas auprès de personnels spécialisés qui ont transmis leur savoir-faire. Le « nouveau séminaire » doit- être un réel vecteur de transmission de connaissances, de compétences et d’échanges. Apprendre pour renforcer le groupe doit faire partie de l’objectif du manager qui veut réussir et partager les succès avec son équipe.

 

Créativité et motivation : moteurs de l’action

La créativité et la motivation sont plus que jamais devenues des enjeux de management. Il faut trouver de nouvelles solutions, s’adapter et apporter de la dynamique à l’action. Créer, c’est chercher différemment, observer avec un angle nouveau, lâcher prise sur des repères habituels. Etre motivé, c’est croire en ce que l’on poursuit comme but en évacuant les objections et défiant les contraintes. Réunir toutes ces conditions n’a rien de  naturel et demande une pédagogie que le « nouveau séminaire » doit proposer. Les « réflexes de réflexion » s’acquièrent grâce à des techniques très spécifiques issues des milieux professionnels. C’est bien cette hyper-efficacité technique que les managers recherchent pour « booster » leurs équipes : un travail en profondeur fondé sur des éléments concrets plutôt que des discours de motivation trop théoriques.

 

Budget et simplicité : vigilance et efficacité

Pourquoi éluder la dimension budgétaire qui joue un rôle important dans la décision managers ? L’environnement économique souvent compliqué implique que le budget du séminaire doit être vraiment maîtrisé. Il faut donc résoudre l’équation qui combine l’intérêt du contenu, l’originalité et le coût… Au delà du coût réel, il faudra également arbitrer la « valeur perçue » du séminaire. Les activités ayant une dimension ostentatoire ou trop ludiques sont à exclure au regard de la mesure sur le « retour sur investissement ». Trouver le bon outil, original, constructif et accessible, n’est pas chose facile… mais l’effort de recherche sur le fond assure bien souvent la réussite de la forme.

 

Conclusion 

Les bonnes solutions de séminaire ne s’achètent pas… elles se construisent par rapport à un objectif précis. Maîtrise du stress, gestion de la prise de parole, observation, analyse sensorielle,… N’oublions pas que l’individu est toujours au centre de l’action !

 

En complément de cet article, découvrez les 5 clés pour réussir votre événement d'entreprise en téléchargeant cet ebook : 

 

Téléchargez gratuitement "Les 5 clés d'un événement réussi”

Articles similaires

25
mai

L’Empowerment féminin

... Ou comment les sens de la femme peuvent changer la donne.

A l’heure où les clichés d’antan sur la légitimité des femmes à exercer un leadership persistent et où leur capacité à assumer des..

Read more
18
mai

MANU KATCHÉ - It's about Absolute Event !

De part son background, le Studio Absolute-Event a la chance de pouvoir collaborer avec de nombreux artistes, musiciens de renom. le célèbre batteur Manu Katché s'est prêté au jeu d'un mini..

Read more
12
mai

Les séminaires revus et corrigés

Le séisme économique lié au virus a généré de nouvelles problématiques et renforcé des dimensions à prendre en compte par les managers. Organiser et réussir son séminaire en lui donnant un..

Read more